bienvenue

ARBORESCENCE a pris racine le 25 novembre 2017 à la Sainte-Catherine, à l’occasion de la Fête de l’Arbre … tout est dans la symbolique. Notre association citoyenne a pour vocation la découverte et la protection des Arbres Remarquables de Rixensart. Ses objectifs sont

 sensibiliser les habitants à la protection du patrimoine arboré rixensartois, par la diffusion d’informations sur un site Internet, via les réseaux sociaux ou tout média non payant

 constituer et éditer un fonds d’archives didactiques et iconographiques, accessible à tout public et à destination des générations futures

 tenir à jour l’inventaire des « Arbres Remarquables » de Rixensart, Genval et Rosières

 agir en fonction des informations reçues ou transmises par les lanceurs d’alerte vers les autorités compétentes, et en assurer le suivi

 créer les conditions d’un partenariat durable ou agir en synergie avec les associations protectrices de la nature, ainsi qu’avec les autorités responsables dans le domaine de l’environnement et de l’aménagement du territoire.

Le concept, la liste de nos adhérents, un récapitulatif des notices éditées et toutes les aides à la navigation se trouvent dans la barre latérale. Et dans la partie centrale, hormis ce mot de bienvenue, vous découvrirez au fil des semaines les notices concernant nos Arbres Remarquables, des informations consacrées à la protection du patrimoine arboré, aux critères de reconnaissance, à la législation et … à l’histoire de deux fonctionnaires de la Wallonie qui, durant dix ans, ont sillonné prairies, forêts, parcs et jardins à la recherche d’arbres exceptionnels.

Bonne découverte !

Eric de Séjournet, Thierry Bennert et Berna de Wilde d’Estmael

plan du site

À LA UNE

BIENVENUE

ARBRES REMARQUABLES

ARBRES EXCEPTIONNELS

PATRIMOINE ARBORÉ DISPARU

DIDACTIQUE

HISTOIRES REMARQUABLES

DOCUMENTATION

COMMUNIQUÉS

ORGANISATION

  • Branches | Recensement, adhésion, communication, action
  • Racines | Cofondateurs, adhérents, partenariat

ARBRES REMARQUABLES

Sur le territoire de RIXENSART, les Arbres Remarquables sont disséminés sur plus de 53 sites différents (1). ARBORESCENCE les édite au fur et à mesure reprenant, photographies, carte et illustrations à l’appui, une description, la localisation, les dimensions et l’intérêt qu’ils présentent. Voir notices ci-après.

(1) suivant la liste officielle de la Wallonie, parue dans le Moniteur Belge du 22 février 2013 et la définition donnée par le législateur wallon (CoDT)


Sentier du Val du Héron | Chêne

2014 | Sentier du Val du Héron (WaWa) © Eric de Séjournet

Chêne remarquable

Rixensart | Sentier du Val du Héron (domaine public)
Circonférence  + 2 m | Intérêt paysager | Situation : voirie
Site AR19 | Observation 2019 | Qualifié de remarquable suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1)

Sentier du Val du Héron (WaWa) | décembre 2014 & juillet 2019 © Eric de Séjournet


(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.

Chemin du Belloy | Saules blancs

Alignement de Saules blancs | Chemin du Belloy (vallée de la Lasne, Genval)
2012 © Eric de Séjournet

Saules blancs remarquables

Genval | Vallée de la Lasne | Chemin du Belloy (domaine privé)
Circonférence  + 2 m | Intérêt paysager | Situation : alignement, voirie
Site AR18 | Observation 2019 | Qualifiés de remarquables suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1)

2019 © Eric de Séjournet & 2018 © Myriam Deglume


(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.

Leur Abri | Chêne pédonculé

2019 | Chêne pédonculé (Leur Abri, Bourgeois) © Eric de Séjournet

Chêne pédonculé remarquable

Rixensart (Bourgeois) | Rue du Baillois 6 | Leur Abri (domaine public)
Circonférence 1 m 97  | Hauteur 15 m
Intérêt paysager | Situation : isolé, parc
Site 35/5 | Observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

2019 | Chêne pédonculé (Leur Abri, Bourgeois) © Eric de Séjournet

Rue de la Gare | Tilleul à petites feuilles

Hôtel de l'Yser 4.2018 © Monique D'haeyere 3
2018 © Monique D’haeyere

Tilleul à petites feuilles remarquable

Rixensart | Rue de la Gare, ancien Hôtel de l’Yser (domaine privé)
Circonférence + 2 m
Intérêt paysager | Situation : urbain
Site AR17 | Observation 2019 | Qualifié de remarquable suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1).

Actions

8 juillet 2019

ARBORESCENCE a pris connaissance du projet de construction de trois immeubles à appartements en lieu et place de l’Hôtel de l’Yser, sis à l’angle de rue de la Gare et de l’avenue Martin Luther King à Rixensart. Le 8 juillet 2019, nous avons attiré l’attention des autorités communales et du Département de la Nature et des Forêts (DNF) sur la présence sur cette parcelle de deux Tilleuls, dont un est remarquable suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1). Notre association citoyenne compte sur leur diligence afin de préserver cet Arbre remarquable, une des rares références arborées subsistante dans un quartier déjà fortement bétonné, celui autour de l’ancienne et la nouvelle gare (lire notre lettre d’information du 8 juillet 2019).


4 novembre 2019

Ouverture de l’enquête publique : ARBORESCENCE lance le 4 novembre 2019 un S.O.S. pour protéger et sauvegarder cet arbre → S.O.S. Tilleul Remarquable


21 janvier 2020

ARBORESCENCE invite ses adhérents à prendre connaissance de l’intervention d’Eric de Séjournet et de Thierry Bennert lors de la réunion de concertation organisée le 21 janvier 2020 par la Commune de Rixensart. Ils représentaient une grande partie, – 77 selon l’Echevin de l’Urbanisme, des 91 personnes qui ont introduit une requête afin de, notamment, préserver le Tilleul remarquable à petites feuilles, menacé par la démolition de l’Hôtel de l’Yser à Rixensart et par le projet de construction, rue de la Gare n° 1, d’un immeuble à appartements par la SA THOMAS et PIRON Bâtiment.

Ils représentaient également ARBORESCENCE, puisque 35 des réclamants adhèrent à notre association citoyenne.

« Nous avons eu connaissance du projet de la rue de la Gare n° 1 quand Thomas & Piron en a fait part, le 24 juin 2019, aux membres du ‘Groupe de travail zoom Urbanisme’. D’emblée, l’exposé avait mis l’accent sur une évaluation phytosanitaire (2) de 30 arbres (3), végétaux ligneux de grandes et moyennes dimensions, présents sur la parcelle, de la nécessité de les abattre tous, tout en proposant « une nouvelle implantation intégrée au projet sur une parcelle largement plantée : arbres, arbustes, massifs ».

Le 8 juillet 2019, nous avons adressé une lettre aux échevins responsables de l’environnement et de l’urbanisme afin d’attirer leur attention sur la présence sur cette parcelle de deux Tilleuls, dont un est remarquable, suivant la définition du législateur wallon inscrite dans le Code de Développement Territorial (4).

Suite à l’ouverture de l’enquête publique, du 4 novembre 2019 au 3 décembre 2019,  ARBORESCENCE a lancé, le 4 novembre 2019, un S.O.S. pour protéger et sauvegarder cet arbre (5).

Qui plus est, ARBORESCENCE s’est étonné que la Commune de Rixensart ne mentionnait aucunement la présence et l’abattage d’Arbres Remarquables sur la parcelle de la rue de la Gare n° 1.

Pourtant, quand nous avons consulté le dossier introduit par Thomas & Piron Bâtiment auprès du Service Urbanisme de la commune, nous avons constaté que le promoteur, lui-même, citait la présence de 3 Arbres Remarquables sur ladite parcelle, dont le Tilleul argenté à petites feuilles, celui qui retient aujourd’hui toute notre attention. En effet, sur l’état phytosanitaire des deux autres Arbres Remarquables, – un Cèdre bleu et un Bouleau, il n’y a pas de doute … ils ne pourront être sauvegardés (7).

Quant à notre Tilleul, il a encore une espérance de vie d’au moins 15 années (8) … suivant l’expert consulté par Thomas & Piron. Aussi, avons-nous demandé que ce Tilleul soit préservé en vertu de la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (CoDT), entré en vigueur le 1er juin 2017.

En effet, les Arbres Remarquables sont protégés, soit parce qu’ils sont répertoriés sur la liste des Arbres Remarquables arrêtée, par le Gouvernement wallon, soit parce qu’ils correspondent à la définition du législateur wallon, c’est-à-dire les arbres à haute tige dont le tronc mesuré à 150 cm du sol présente une circonférence de minimum 150 cm, pour autant qu’ils soient visibles entièrement depuis un point de l’espace public.

Sur le territoire de Rixensart, ARBORESCENCE a identifié à ce jour 20 nouveaux sites qui correspondent à la définition donnée par le législateur wallon. Le Tilleul de la rue de la Gare n° 1 (Hôtel de l’Yser) en fait partie. Il présente un ou plusieurs de ces critères, qui lui octroient un statut de protection. Pour l’abattre, l’élaguer ou modifier sa silhouette, il faut un permis d’urbanisme.

Outre la préservation de ce Tilleul, nous demandons aux autorités communales de veiller à sa protection, notamment en imposant au promoteur la mise en place d’un dispositif afin d’éviter tout dégât éventuel qui pourrait être engendré lors de travaux réalisés à proximité de cet Arbre Remarquable, d’émettre et de contrôler les recommandations de la Wallonie, – Direction Générale de l’Aménagement du territoire et de la Direction générale des Ressources naturelles et de l’Environnement, notamment 

– prévoir un périmètre de protection de l’arbre sous la couronne de l’arbre,
– ne pas modifier le relief du sol (remblai ou déblai),
– éviter toute coupe ou élagage drastique, 
– éviter toute pollution du sol par des matériaux ou produits nocifs,
– interdire toute circulation au pied des arbres,
– ne pas modifier la structure et la nature du sol sans l’avis d’un spécialiste, 
– éviter les coups sur le tronc et l’arrachage des branches que pourraient provoquer les bras et pelles d’engins mécaniques.

Nous vous remercions de sauvegarder une des rares références arborées subsistante dans un quartier déjà fortement bétonné, celui autour de l’ancienne et la nouvelle gare ».

Eric de Séjournet et Thierry Bennert


23 décembre 2020

Le projet de construction d’un immeuble à appartements en lieu et place de l’ancien Hôtel de l’Yser est à nouveau sur la table du Collège. Une deuxième enquête publique a été lancée > cliquez ici

ARBORESCENCE s’est renseignée auprès du service Urbanisme. Il s’avère que les modifications introduites par le constructeur ne modifient en rien la donne à propos du Tilleul remarquable : il est toujours menacé d’abattage.

Le Service Urbanisme nous a confirmé : « Toutes les réclamations introduites fin 2019 afin de préserver cet Arbre Remarquable restent versées au dossier ». Nous ne sommes donc pas obligés de formuler à nouveau nos griefs.

D’autre part, ARBORESCENCE a appris que la demande de permis d’urbanisme de Thomas & Piron a fait l’objet, le 22 décembre 2020, d’un avis favorable de la Commission consultative communale d’aménagement du territoire et de mobilité (CCATM) par 12 voix pour, 2 voix contre et une abstention. 

La survie du Tilleul de la rue de la Gare est donc compromise par la création de places de parking pour visiteurs … sauf si le Collège en décide autrement, dérogeant au Guide communal d’urbanisme, qui impose au promoteur deux emplacements de parking par logement … à quelques mètres des parkings de la Gare.

→ COMMUNE DE RIXENSART | Projet rue de la Gare n° 1/Hôtel de l’Yser – Thomas et Piron Bâtiment SA :
Procès-verbal de la réunion de concertation du 21 janvier 2020
Annexe 1 – Présentation du maître de l’ouvrage
Annexe 2 – Intervention d’Eric de Séjournet et Thierry Bennert


AR17 Tilleul argenté Hôtel de l'Yser rue de la Gare carte


(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.
(2) faite par Paul Gourgue, arboriste conseil et expert auprès de la Direction des Monuments et Sites pour les soins et la sécurité des arbres d’ornement
(3) « La situation générale des arbres sur ce site peut être considérée comme moyenne à médiocre pour un jardin laissé sans entretien depuis de nombreux mois » (cfr rapport d’expertise de Paul Gourgue du 29 mai 2019)
(4) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.
(5) Hauteur : entre 15 et 20 m, Circonférence : 2m35. Considéré comme sain avec malformations/troubles. Espérance de maintien : long terme, au moins 15 ans. Pas de nécessité d’analyse complémentaire (cfr diagnostic de Delphine Lerat du 13 mai 2019)
(6) « Le Cèdre bleu a subi des ruptures importantes et sa situation mécanique est considéré comme dangereuse » (rapport d’expertise Paul Gourgue du 29 mai 2019). Proposition de l’expert : « remplacer le Cèdre bleu par un Tilleul à petite feuille »
(7) Cèdre de l’Atlas | Hauteur : 10 à 15m. Circonférence : 2m30. Etat sanitaire : dépérissant – stade avancé. Espérance de vie : 3 à 15 ans + Bouleau | Hauteur 15 à 20m. Circonférence : 2m24. Etat sanitaire : dépérissant, stade peu avancé. Espérance de vie : long terme, au moins 15 ans (cfr diagnostic de Paul Gourgue du 13 mai 2019)
(8) Espérance de maintien : long terme, au moins 15 ans (cfr diagnostic de Paul Gourgue du 13 mai 2019)

Rue de la Montagne 8 | 6 Arbres Remarquables

48:6 Chêne pédonculé rue de la Montagne 8 à Rosières 6.2018 © Eric de Séjournet 2
2018 | Rue de la Montagne 8 à Rosières © Eric de Séjournet

6 arbres remarquables

Dans un parc dessiné par Jules Buyssens (1), la propriété ‘Happé’, sise rue de la Montagne 8 à Rosières, compte 6 imposants Arbres Remarquables répertoriés dans la liste officielle des Arbres Remarquables de Wallonie. Selon cette liste, le premier cité est le plus gros de Wallonie :

  • Tilleul d’Amérique
    site 48/1 | circ. 2m96 | H 17m | situation : isolé, parc | intérêt taille, paysager
  • Châtaignier commun
    site 48/2 | circ. 4m17 | H 24m | situation : isolé, parc | intérêt taille, paysager
  • Hêtre pourpre
    site 48/3 | circ. 3m63 | H 28m | situation : isolé, parc | intérêt paysager
  • Hêtre pourpre
    site 48/4 | circ. 3m87 | H 25m | situation : isolé, parc | intérêt paysager
  • Hêtre pourpre
    site 48/5 | circ. 3m54 | H 25m | situation : isolé, parc | intérêt paysager
  • Chêne pédonculé
    site 48/6 | circ. 3m50 | H 26m | situation : isolé, parc | intérêt paysager

Rue de la Montagne 8 à Rosières … aujourd’hui. Et demain ?

27 octobre 2020 | Enquête publique

Cette propriété d’une superficie de près de 2 ha fait l’objet d’une enquête publique et prévoit la rénovation d’une villa et la construction de 8 maisons unifamiliales (2).

A propos du patrimoine arboré, le demandeur prévoit sur la parcelle de la villa à rénover :

le maintien des 6 Arbres Remarquables
– le maintien de 19 arbres
– la plantation de 5 nouveaux arbres

Sur la parcelle constructible, le demandeur prévoit :

– le maintien de 7 arbres
– la plantation de nouveaux arbres. A ce propos, le promoteur écrit : « Afin de maintenir la biodiversité, il est prévu de planter deux arbres à essences locales supplémentaires sur chaque parcelle ».
l’abattage de plus de 70 arbres, principalement des sujets situés à front de rue.

Le promoteur ne prévoit aucune plantation d’arbres à front de rue ce qui portera atteinte à l’esthétique générale de cette artère champêtre.

Quant aux mesures prises par le promoteur en vue d’éviter ou de réduire les effets négatifs sur l’environnement, celui-ci prétend e.a. que « le projet n’engendre aucun impact néfaste sur la nature, ni sur la biodiversité, ni sur le patrimoine naturel, ni sur le paysage ». Ce qu’Arborescence met en doute …


2 novembre 2020 | Parc arboré en sursis : invitation à participer à l’enquête publique

Certes, la situation sanitaire est prioritaire et nous préoccupe tous, mais, à Rixensart, les enquêtes publiques se succèdent sans relâche, y compris durant les vacances d’automne. 

L’abattage de plus de 70 arbres est un vrai désastre écologique et paysager. Le demandeur perd toute crédibilité … ne prévoyant à front de rue aucune replantation d’arbres, ce qui portera atteinte à l’esthétique générale de cette artère champêtre.

Certes M. Théodore Happé a le droit de valoriser son patrimoine foncier, encore faut-il que son projet participe à une mise en valeur de l’habitat rosiérois, ce qui est loin d’être le cas. Le projet architectural est banal, sans style … à croire que les architectes contemporains travaillant à la chaîne ne savent plus dessiner, les yeux rivés sur leur écran à copier-coller des plans bon marché. C’est désolant pour les riverains, les Rosiérois, qui envieront la politique urbanistique menée dans les communes voisines.

In fine, ARBORESCENCE voudrait souligner que si chaque maison dispose obligatoirement d’un garage et d’un emplacement parking pour une deuxième voiture, ce garage devra encore avoir les dimensions suffisantes afin de pouvoir accueillir une voiture d’un gabarit normal (cfr les nouvelles maisons construites le mois dernier Sentier Belle-Dame à Rixensart, dont la porte de garage est trop petite). Quant à la parcelle à front de rue, celle-ci sera rapidement transformée en parking visiteur, car aucune voiture ne peut se garer dans cette rue.

Pour notre part, tout acte ou décision concernant l’aménagement du territoire doit être guidé par la nécessité de redonner à Rixensart son caractère de ‘village-résidentiel’ et guidé par le souci de tenir compte des habitants déjà installés dans la commune. Qui plus est, nous estimons que les autorités communales doivent freiner toute expansion urbanistique démesurée, préserver le bâti et le patrimoine arboré… en d’autres termes ‘résister à la pression foncière’. 

En matière d’urbanisme et de vivre ensemble, le meilleur appartiendrait-il au passé ? Toute complaisance en la matière n’est pas de mise. Rixensart mérite mieux que cela. 

Notre association compte sur vous et a préparé un modèle de lettre (cliquez ici) que nous vous invitons à adresser dès à présent (le 10 novembre prochain au plus tard) à l’Administration communale (avenue de Merode 75 à 1330 Rixensart), par envoi postal (pas de mail, d’où l’investissement dans un timbre !) ou remise au service communal de l’urbanisme dont le bureau se trouve ‘Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart’. Merci pour votre action citoyenne.


(1) Jules Buyssens (1872-1958) est un architecte paysagiste belge, architecte en chef des parcs et jardins de la ville de Bruxelles entre les deux guerres, rénovateur de l’art des jardins en Belgique (Wikipedia).
(2) Dossier d’urbanisme PU/2020-099 introduit le 24 septembre 2020 > voir photos

Château de Rixensart | 7 (-1) Arbres Remarquables

Château de Rixensart | 2 Cèdres de l’Atlas © Monique D’haeyere

7 (- 1) arbres remarquables

La propriété de la famille de Merode recèle 7 (- 1) Arbres Remarquables répertoriés dans la liste officielle des Arbres Remarquables de Wallonie :

  • Chêne pédonculé commun
    site 44/1 | circ. 2m80 | H 23m | situation : alignement parc | intérêt paysager
  • Érable sycomore
    site 44/2 | circ. 3m10 | H 30m | situation : isolé, parc | intérêt paysager (fût droit d’environ 10m)
  • Frêne à fleurs
    site 44/3 | circ. 2m50 | H 18m | situation : isolé, parc | intérêt paysager
  • 3 (- 1) Cèdres de l’Atlas
    site 44/4 | circ. 2m62 | H 31m | situation : groupe, parc | intérêt paysager
  • Charme commun
    site 44/5 | circ. 5m70 | H 20m | situation : groupe, parc | intérêt paysager (cépée mesurée à 50cm; 4 branches)

Frêne à fleurs

2008 | Château de Rixensart | Drève des Etangs © Eric de Séjournet

Cèdres de l’Atlas

Château de Rixensart, vu de la Drève des étangs (coll. Jean-Claude Renier)
Parterres du parc, façade Est (coll. Jean-Claude Renier)
août 2014 © Monique D’haeyere

La liste des Arbres Remarquables éditée par le Département de la Nature et des Forêts de la Wallonie indique trois Cèdres de l’Atlas, ce qui fut assurément le cas, comme en attestent les anciennes cartes postales. Toutefois, selon Arborescence, seuls deux sujets subsistent. Quant à leur état sanitaire, il devrait être réévalué.

Rue du Monastère | 10 + 18 Arbres Remarquables

2018 | Ancien Stade Hamendice © Eric de Séjournet

10 arbres remarquables … +

La propriété de l’ancien château du Bois Là-Haut (voir RÉTRO RIXENSART) recèle encore aujourd’hui dix Arbres Remarquables répertoriés dans la liste officielle des Arbres Remarquables de Wallonie :

  • Hêtre commun
    site 39/1 |  circ. 2m83 | H 25m | situation : individuel, parc | intérêt paysager
  • 5 Hêtres pourpres
    site 39/2 |  circ. 2m76 | H 20m | situation : groupe, parc | intérêt paysager
  • Marronnier d’Inde
    sites 39/3 |  circ. 5m87 | H 20m | situation : individuel, parc | intérêt taille, paysager (remblai au pied)
  • Marronnier d’Inde
    site 39/4 |  circ. 3m09 | H 20m | situation : individuel, parc | intérêt paysager
  • Marronnier d’Inde
    site 39/5 |  circ. 3m62 | H 19m | situation : individuel, parc | intérêt paysager (mesuré à 1m)
  • Cèdre de l’Atlas à aiguilles bleutées
    site 39/6 | circ. 2m89 | H 10m | situation : individuel, parc | intérêt paysager
2010 | Cèdre de l’Atlas à aiguilles bleutées et Marronnier d’Inde (39/5) © Jean-Baptiste Coyette

En janvier 2015, il fut constaté que ce Cèdre de l’Atlas, – de 2 m 89 de circonférence, fut fortement endommagé par les intempéries. Son port en fut modifié.

2018 | Cèdre de l’Atlas à aiguilles bleutées et Marronnier d’Inde (39/5) © Eric de Séjournet

Juste à côté du Cèdre de l’Atlas se trouve un Marronnier d’Inde (circonférence de 5 m 87), également Arbre Remarquable.

2018 © Eric de Séjournet

… + 18 arbres remarquables

Hormis les dix sujets précités, d’autres arbres sont, au sens du Code de Développement Territorial (CoDT), également considérés comme Arbres Remarquables vu leur localisation et leur circonférence de plus de 150 cm. En 2019, la sprl Dryades (1), spécialisée dans « la gestion forestière durable, de l’arbre en milieu urbain et de l’écologie forestière », a dressé à la demande de la SA Danneels, – l’auteur d’un important projet d’urbanisation (2), une deuxième liste de 18 Arbres Remarquables supplémentaires :

  • 2 Peupliers trembles
  • 2 Tilleuls à grandes feuilles
  • 5 Érables sycomore
  • 4 Frênes communs
  • Hêtre commun
  • 3 Marronniers d’Inde
  • Cèdre de l’Atlas

En 2020, ce terrain fait l’objet d’un important projet d’urbanisation. L’auteur du projet a déclaré maintenir les arbres majeurs existants et particulièrement les arbres dits ‘remarquables’ (2) … dont acte.

Action

2 septembre 2020 | Lettre d’information

ARBORESCENCE a pris connaissance du dernier projet d’urbanisation de la S.A. DANNEELS : sur un terrain d’environ 3ha 62a 58ca situé rue du Monastère et avenue Boulogne Billancourt à 1330 Rixensart, le promoteur vise à créer 27 logements unifamiliaux, un immeuble de 5 appartements, 1 bâtiment ou espace collectif, l’aménagement des abords (placette, voiries, sentier privé … ) et la création de trois bassins de rétention d’eau. Il convient de noter que la totalité du projet est privée : l’accès en sera réservé aux habitants du lotissement (des barrières et autres aménagements en empêcheront l’accès).

Selon l’avis d’enquête publique, la demande du promoteur s’écarte des indications du Schéma de développement communal, en ce qui concerne notamment « le non respect du patrimoine végétal de la Commune » (cfr Avis d’enquête publique § A.4.1 du 3 mai 2020; Avis d’enquête publique § A.1.5 signé le 20 juin 2020, daté du 23 juillet 2019). Qui plus est, la demande s’écarte des indications du guide communal d’urbanisme :  « le projet ne maintient pas et ne renforce pas le caractère boisé et naturel de la zone » et « l’implantation et le traitement des abords qui ne maintiennent pas un maximum de végétaux existants ».

En effet, sur un des terrains concernés, – l’ancien Stade Hamendice, plusieurs Arbres Remarquables sont recensés et doivent être préservés, à savoir dix arbres remarquables répertoriés dans la liste officielledes arbres et haies remarquables de Wallonie : un Hêtre commun (39/1), cinq Hêtres pourpres (39/2), trois Marronniers d’Inde (39/3, 39/4 et 39/5), un Cèdre de l’Atlas (39/6).

Qui plus est, comme expliqué dans notre notice éditée le 20 août 2020, l’auteur du projet anticipe et écrit : « Au sens du Code de Développement Territorial (CoDT), plusieurs arbres peuvent être considérés comme arbres remarquables vu leur localisation et leur circonférence de plus de 150 cm (…) : Peupliers tremble (2), Tilleuls à grande feuille (2), Erables sycomore (5), Frênes commun (4), Hêtre commun (1), Marronniers d’Inde (3), Cèdre de l’Atlas (1) » … dont acte (cfr Dryades, Inventaire de l’ensemble des arbres de plus de 80 cm de circonférence, janvier 2019).

Quant à l’auteur du projet, il déclare maintenir les arbres majeurs existants et particulièrement les arbres dits ‘remarquables’ (cfr ABV Development, Etude d’incidences  sur l’environnement, Demande de permis d’urbanisme, § 4.3.2, p.100, juin 2019).

Toutefois, les contradictions ne manquent pas dans le dossier d’urbanisme présenté, notamment :

– D’un côté, le demandeur écrit que son projet a pour premier objectif la protection du patrimoine naturel et le maintien de la biodiversité et du réseau écologique (cfr 4.2. Objectifs d’aménagement,p. 10). De l’autre, il indique dans son plan l’abattage d’une vingtaine d’arbres, dont 3 des 5 Hêtres remarquables qui devront être abattus en raison de leur état ‘sanitaire’ (ndlr. dans les ‘Relevés phytosanitaires’ de Dryades, l’abattage est recommandé pour raison d’éclaircie et non pour raison sanitaire).

– Selon le demandeur la quasi totalité des arbres intéressants est maintenue sur ce terrain, qui pour rappel est situé en zone d’habitat au plan de secteur et est donc destiné à être urbanisé (cfr Annexe 10, p. 14).Par contre, le demandeur fait allusion au fait que certains « arbres sont à abattre à court terme et dans les règles de l’art » (cfr. 4.2. Objectifs d’aménagement, p. 10).

Des commentaires qui peuvent toujours être révoqués en doute, comme exprimé en détail par le collectif des riverains de la rue du Monastère, document que nos membres et lecteurs peuvent obtenir en écrivant à action.lotissement.rue.monastere@gmail.com. Ils sont invités à participer à leur action en signant le document ‘officiel’ qu’ils peuvent obtenir à la même adresse électronique.

La création des bassins de rétention implique des dégâts notamment au niveau du système racinaire de certains arbres de plus de 80 cm de circonférence dont certains repris comme remarquables au sens du CoDT. Conformément à l’article D.IV.4 du CoDT, tous les travaux générant des dégâts aux arbres et à leur système racinaire nécessitent un permis d’urbanisme. Il s’agira également de prendre les mesures adéquates afin de réduire le nombre d’arbres impactés ainsi que les dommages générés.

Nous demandons aux autorités communales de veiller à la protection des Arbres Remarquables ou non, notamment en imposant au promoteur la mise en place d’un dispositif afin d’éviter tout dégât éventuel qui pourrait être engendré lors de travaux réalisés à leur proximité, d’émettre et de contrôler les recommandations de la Wallonie, – Direction Générale de l’Aménagement du territoire et de la Direction générale des Ressources naturelles et de l’Environnement, notamment

– prévoir un périmètre de protection de l’arbre sous la couronne de l’arbre, 
– ne pas modifier le relief du sol (remblai ou déblai), 
– éviter toute coupe ou élagage drastique,
– éviter toute pollution du sol par des matériaux ou produits nocifs, 
– interdire toute circulation au pied des arbres, 
– ne pas modifier la structure et la nature du sol sans l’avis d’un spécialiste, 
– éviter les coups sur le tronc et l’arrachage des branches que pourraient provoquer les bras et pelles d’engins mécaniques.

Le Département Nature et Forêts (DNF) devra être prévenu et consulté avant le démarrage du chantier.

Pour le prix d’un timbre, préservez avec nous ces 28 Arbres Remarquables. Nous comptons sur vous et avons préparé un modèle de lettre que nous vous invitons à télécharger (cliquez ici) et à adresser dès à présent (le 16 septembre prochain au plus tard) à l’Administration communale (avenue de Merode 75 à 1330 Rixensart), par envoi postal (pas de mail, d’où l’investissement dans un timbre !) ou remise au service communal de l’urbanisme dont le bureau se trouve ‘Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart’.

Nous vous remercions pour votre action citoyenne.

Eric de Séjournet, Thierry Bennert, Berna de Wilde d’Estmael


(1) Dryades, Inventaire de l’ensemble des arbres de plus de 80 cm de circonférence, janvier 2019
(2) ABV Development, Etude d’incidences sur l’environnement, Demande de permis d’urbanisme, § 4.3.2, p.100, juin 2019

Drève du Château | 6 Marronniers d’Inde

AR 33:1 Six Marronniers d'Inde Drève du Château Rixensart 4.2019 © Francis Broche 2
2019 © Francis Broche

6 Marronniers d’Inde remarquables

Rixensart | Drève du Château (domaine public)
Circonférence 2 m 24 | Hauteur 18 m
Intérêt : paysager | Situation : alignement, voirie
Site 33/1 | Observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

→ OBJECTIF RIXENSART | Drève du Château
→ RÉTRO RIXENSART | Drève du Château

Parc des Charmettes | 4 Tilleuls à grandes feuilles

AR 5/1 4 Tilleuls à grandes feuilles Parc Les Charmettes 2.2018 © Eric de Séjournet
2018 © Eric de Séjournet

4 Tilleuls à grandes feuilles remarquables

Genval | rue du Tilleul | Parc des Charmettes (domaine public)
Circonférence 2 m 02 | Hauteur 23 m
Intérêt paysager | Situation : alignement, parc
Site 5/1 | Observation 2015 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

AR 5:1 4 Tilleuls à grandes feuilles alignés Parc des Charmettes Rixenfant 20090517 © Eric de Séjournet
2009 © Eric de Séjournet

→ OBJECTIF RIXENSART | Parc des Charmettes

Val de la Rivière | 3 Chênes

AR20 2 Chênes rouges d'Amérique 1 Chêne pédonculé Val de Rivière 26 Genval 1.2020 © Eric de Séjournet2
2020 © Eric de Séjournet

2 Chênes rouges d’Amérique et 1 Chêne pédonculé remarquables

Genval | Vallée de la Lasne | Manteline | Val de la Rivière 26 (domaine privé)
Circonférence 3m60 (Quercus rubra), 3m48 (Quercus rubra) et 3m18 (Quercus robur)
Intérêt paysager | Situation : alignement
Site AR 20 | Observation 2020 | Qualifiés de remarquables suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1)

AR20 3 Chênes Val de Rivière 26 Genval montage
2020 © Eric de Séjournet | 2018 © Monique D’haeyere | 2009 © Denis Verstraeten
2009 © Eric de Séjournet

(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.

Chaussée de Lasne | Hêtre pourpre

27-1 Hêtre pourpre Villa Les Hirondelles Chaussée de Lasne Bourgeois 4.2013 © Monique D'haeyere - 3
2013 © Monique D’haeyere

Hêtre pourpre remarquable

Rixensart | Chaussée de Lasne 26 | Castel des Hirondelles (domaine privé)
Circonférence 2,28 m | Hauteur 18 m
Intérêt paysager | Situation : isolé, urbain
Site 27/1 | Observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

→ RÉTRO RIXENSART | Castel des Hirondelles

Rue de Nivelles | 3 Châtaigniers

AR18 3 Châtaigniers rue de Nivelles 63 Clos du Verger 8 Rixensart 11.2019 © Eric de Séjournet (1)
2019 © Eric de Séjournet
(photographiés depuis le Clos du Verger)

3 Châtaigniers remarquables

Rixensart | rue de Nivelles 63, parcelle 228c (domaine privé)
Circonférence 1 m 55, 1 m 97 et 2 m 00
Intérêt paysager | Situation : alignement
Site AR 19 | Observation 2019 | Qualifiés de remarquables suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1)

AR18 3 Châtaigniers rue de Nivelles 63 Clos du Verger Rixensart


(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.

Avenue Maréchal Foch | 9 Hêtres pourpres

9 Hêtres pourpres remarquables

Rixensart | Avenue Maréchal Foch (domaine public)
Circonférence + de 2 m 50
Intérêt paysager | Situation : voirie, urbain
Site AR18 | Observation 2019 | Qualifié de remarquable suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1)

2009 © Eric de Séjournet

→ RÉTRO RIXENSART | Avenue Maréchal Foch, remarquablement arborée


(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.

Parc des Charmettes | Cèdre de l’Atlas

5:4 Cèdre de l'Atlas Bois communal des Charmettes 8.2018 © Eric de Séjournet 11
2018 © Eric de Séjournet

Cèdre de l’Atlas remarquable

Genval | Rue du Tilleul | Parc des Charmettes (domaine public)
Circonférence 2 m 25 | Hauteur 23 m
Intérêt paysager | Situation : parc
Site 5/4 | Observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

5/4 Cèdre de l'Atlas Bois communal des Charmettes 8.2018 © Eric de Séjournet 9
2018 © Eric de Séjournet

Place Cardinal Mercier | Tilleul de Hollande

SONY DSC
2016 © Monique D’haeyere 

Tilleul de Hollande remarquable

Rixensart (Bourgeois) | Place Cardinal Mercier 25 (dans le jardin privé de la Maison paroissiale)
Circonférence 3 m 33 | Hauteur 27 m
Intérêt paysager | Situation : isolé, voirie
Site 20/1 | Observation 2012 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

Montage photo
> 1925 coll. Anne-Marie Delvaux + 2018 et 2019 © Eric de Séjournet

Place de la Gare | Hêtre pourpre

AR Hêtre pourpre du Chalet rue de la Gare Rixensart 6.2019 © Eric de Séjournet 4 (1)
2019 © Eric de Séjournet

Hêtre pourpre remarquable

Rixensart | Place de la Gare (Le Chalet) et avenue Jean Hermant (domaine privé)
Circonférence + de 2 m
Intérêt paysager | Situation : isolé, urbain
Site AR16 | Observation 2019 | Qualifié de remarquable suivant la définition du législateur wallon, inscrite dans le Code de Développement Territorial (1)

2019 © Eric de Séjournet

Action

ARBORESCENCE a pris connaissance du projet de construction d’un immeuble à appartements et horeca en lieu et place du Chalet, sis place de la Gare à Rixensart. Le 29 juin 2019, nous avons attiré l’attention des autorités communales et du Département de la Nature et des Forêts (DNF) sur la présence d’un Hêtre pourpre sur cette parcelle (1). Notre association citoyenne compte sur leur diligence afin de préserver cet Arbre remarquable, une des rares références arborées subsistante dans un quartier déjà fortement bétonné, celui autour de l’ancienne et la nouvelle gare (lire notre lettre d’information du 29 juin 2019) .

AR16 Hêtre pourpre carte

→ RÉTRO RIXENSART | Le Chalet, halte voyageurs et théologique


(1) Le Code de Développement Territorial (CoDT) est entré en vigueur le 1er juin 2017. Il remplace le Code wallon de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme et du Patrimoine (CWATUP). Il installe une nouvelle législation qui rassemble l’ensemble des règles applicables en matière d’Aménagement du Territoire.

Leur Abri | Châtaignier commun

AR 35:2 Châtaigner commun Leur Abri Bourgeois 4.2019 © Eric de Séjournet 0
2019 © Eric de Séjournet

Châtaignier commun remarquable

Rixensart (Bourgeois) | Rue du Baillois 6 | Leur Abri (domaine public)
Circonférence 2 m 62  | Hauteur 20 m
Intérêt paysager | Situation : isolé, parc
Site 35/2 | Observation 1997 | Officialisation : Moniteur Belge du 22 février 2013

35:2 Châtaigner commun Leur Abri Rixensart Bourgeois 4.2019 © Eric de Séjournet 22
2019 © Eric de Séjournet