Rue du Monastère | 10 + 18 Arbres Remarquables

2018 | Ancien Stade Hamendice © Eric de Séjournet

10 arbres remarquables … +

La propriété de l’ancien château du Bois Là-Haut (voir RÉTRO RIXENSART) recèle encore aujourd’hui dix Arbres Remarquables répertoriés dans la liste officielle des Arbres Remarquables de Wallonie :

  • Hêtre commun
    site 39/1 |  circ. 2m83 | H 25m | situation : individuel, parc | intérêt paysager
  • 5 Hêtres pourpres
    site 39/2 |  circ. 2m76 | H 20m | situation : groupe, parc | intérêt paysager
  • Marronnier d’Inde
    sites 39/3 |  circ. 5m87 | H 20m | situation : individuel, parc | intérêt taille, paysager (remblai au pied)
  • Marronnier d’Inde
    site 39/4 |  circ. 3m09 | H 20m | situation : individuel, parc | intérêt paysager
  • Marronnier d’Inde
    site 39/5 |  circ. 3m62 | H 19m | situation : individuel, parc | intérêt paysager (mesuré à 1m)
  • Cèdre de l’Atlas à aiguilles bleutées
    site 39/6 | circ. 2m89 | H 10m | situation : individuel, parc | intérêt paysager
2010 | Cèdre de l’Atlas à aiguilles bleutées et Marronnier d’Inde (39/5) © Jean-Baptiste Coyette

En janvier 2015, il fut constaté que ce Cèdre de l’Atlas, – de 2 m 89 de circonférence, fut fortement endommagé par les intempéries. Son port en fut modifié.

2018 | Cèdre de l’Atlas à aiguilles bleutées et Marronnier d’Inde (39/5) © Eric de Séjournet

Juste à côté du Cèdre de l’Atlas se trouve un Marronnier d’Inde (circonférence de 5 m 87), également Arbre Remarquable.

2018 © Eric de Séjournet

… + 18 arbres remarquables

Hormis les dix sujets précités, d’autres arbres sont, au sens du Code de Développement Territorial (CoDT), également considérés comme Arbres Remarquables vu leur localisation et leur circonférence de plus de 150 cm. En 2019, la sprl Dryades (1), spécialisée dans « la gestion forestière durable, de l’arbre en milieu urbain et de l’écologie forestière », a dressé à la demande de la SA Danneels, – l’auteur d’un important projet d’urbanisation (2), une deuxième liste de 18 Arbres Remarquables supplémentaires :

  • 2 Peupliers trembles
  • 2 Tilleuls à grandes feuilles
  • 5 Érables sycomore
  • 4 Frênes communs
  • Hêtre commun
  • 3 Marronniers d’Inde
  • Cèdre de l’Atlas

En 2020, ce terrain fait l’objet d’un important projet d’urbanisation. L’auteur du projet a déclaré maintenir les arbres majeurs existants et particulièrement les arbres dits ‘remarquables’ (2) … dont acte.

Action

2 septembre 2020 | Lettre d’information

ARBORESCENCE a pris connaissance du dernier projet d’urbanisation de la S.A. DANNEELS : sur un terrain d’environ 3ha 62a 58ca situé rue du Monastère et avenue Boulogne Billancourt à 1330 Rixensart, le promoteur vise à créer 27 logements unifamiliaux, un immeuble de 5 appartements, 1 bâtiment ou espace collectif, l’aménagement des abords (placette, voiries, sentier privé … ) et la création de trois bassins de rétention d’eau. Il convient de noter que la totalité du projet est privée : l’accès en sera réservé aux habitants du lotissement (des barrières et autres aménagements en empêcheront l’accès).

Selon l’avis d’enquête publique, la demande du promoteur s’écarte des indications du Schéma de développement communal, en ce qui concerne notamment « le non respect du patrimoine végétal de la Commune » (cfr Avis d’enquête publique § A.4.1 du 3 mai 2020; Avis d’enquête publique § A.1.5 signé le 20 juin 2020, daté du 23 juillet 2019). Qui plus est, la demande s’écarte des indications du guide communal d’urbanisme :  « le projet ne maintient pas et ne renforce pas le caractère boisé et naturel de la zone » et « l’implantation et le traitement des abords qui ne maintiennent pas un maximum de végétaux existants ».

En effet, sur un des terrains concernés, – l’ancien Stade Hamendice, plusieurs Arbres Remarquables sont recensés et doivent être préservés, à savoir dix arbres remarquables répertoriés dans la liste officielledes arbres et haies remarquables de Wallonie : un Hêtre commun (39/1), cinq Hêtres pourpres (39/2), trois Marronniers d’Inde (39/3, 39/4 et 39/5), un Cèdre de l’Atlas (39/6).

Qui plus est, comme expliqué dans notre notice éditée le 20 août 2020, l’auteur du projet anticipe et écrit : « Au sens du Code de Développement Territorial (CoDT), plusieurs arbres peuvent être considérés comme arbres remarquables vu leur localisation et leur circonférence de plus de 150 cm (…) : Peupliers tremble (2), Tilleuls à grande feuille (2), Erables sycomore (5), Frênes commun (4), Hêtre commun (1), Marronniers d’Inde (3), Cèdre de l’Atlas (1) » … dont acte (cfr Dryades, Inventaire de l’ensemble des arbres de plus de 80 cm de circonférence, janvier 2019).

Quant à l’auteur du projet, il déclare maintenir les arbres majeurs existants et particulièrement les arbres dits ‘remarquables’ (cfr ABV Development, Etude d’incidences  sur l’environnement, Demande de permis d’urbanisme, § 4.3.2, p.100, juin 2019).

Toutefois, les contradictions ne manquent pas dans le dossier d’urbanisme présenté, notamment :

– D’un côté, le demandeur écrit que son projet a pour premier objectif la protection du patrimoine naturel et le maintien de la biodiversité et du réseau écologique (cfr 4.2. Objectifs d’aménagement,p. 10). De l’autre, il indique dans son plan l’abattage d’une vingtaine d’arbres, dont 3 des 5 Hêtres remarquables qui devront être abattus en raison de leur état ‘sanitaire’ (ndlr. dans les ‘Relevés phytosanitaires’ de Dryades, l’abattage est recommandé pour raison d’éclaircie et non pour raison sanitaire).

– Selon le demandeur la quasi totalité des arbres intéressants est maintenue sur ce terrain, qui pour rappel est situé en zone d’habitat au plan de secteur et est donc destiné à être urbanisé (cfr Annexe 10, p. 14).Par contre, le demandeur fait allusion au fait que certains « arbres sont à abattre à court terme et dans les règles de l’art » (cfr. 4.2. Objectifs d’aménagement, p. 10).

Des commentaires qui peuvent toujours être révoqués en doute, comme exprimé en détail par le collectif des riverains de la rue du Monastère, document que nos membres et lecteurs peuvent obtenir en écrivant à action.lotissement.rue.monastere@gmail.com. Ils sont invités à participer à leur action en signant le document ‘officiel’ qu’ils peuvent obtenir à la même adresse électronique.

La création des bassins de rétention implique des dégâts notamment au niveau du système racinaire de certains arbres de plus de 80 cm de circonférence dont certains repris comme remarquables au sens du CoDT. Conformément à l’article D.IV.4 du CoDT, tous les travaux générant des dégâts aux arbres et à leur système racinaire nécessitent un permis d’urbanisme. Il s’agira également de prendre les mesures adéquates afin de réduire le nombre d’arbres impactés ainsi que les dommages générés.

Nous demandons aux autorités communales de veiller à la protection des Arbres Remarquables ou non, notamment en imposant au promoteur la mise en place d’un dispositif afin d’éviter tout dégât éventuel qui pourrait être engendré lors de travaux réalisés à leur proximité, d’émettre et de contrôler les recommandations de la Wallonie, – Direction Générale de l’Aménagement du territoire et de la Direction générale des Ressources naturelles et de l’Environnement, notamment

– prévoir un périmètre de protection de l’arbre sous la couronne de l’arbre, 
– ne pas modifier le relief du sol (remblai ou déblai), 
– éviter toute coupe ou élagage drastique,
– éviter toute pollution du sol par des matériaux ou produits nocifs, 
– interdire toute circulation au pied des arbres, 
– ne pas modifier la structure et la nature du sol sans l’avis d’un spécialiste, 
– éviter les coups sur le tronc et l’arrachage des branches que pourraient provoquer les bras et pelles d’engins mécaniques.

Le Département Nature et Forêts (DNF) devra être prévenu et consulté avant le démarrage du chantier.

Pour le prix d’un timbre, préservez avec nous ces 28 Arbres Remarquables. Nous comptons sur vous et avons préparé un modèle de lettre que nous vous invitons à télécharger (cliquez ici) et à adresser dès à présent (le 16 septembre prochain au plus tard) à l’Administration communale (avenue de Merode 75 à 1330 Rixensart), par envoi postal (pas de mail, d’où l’investissement dans un timbre !) ou remise au service communal de l’urbanisme dont le bureau se trouve ‘Colline du Glain 33 à 1330 Rixensart’.

Nous vous remercions pour votre action citoyenne.

Eric de Séjournet, Thierry Bennert, Berna de Wilde d’Estmael


(1) Dryades, Inventaire de l’ensemble des arbres de plus de 80 cm de circonférence, janvier 2019
(2) ABV Development, Etude d’incidences sur l’environnement, Demande de permis d’urbanisme, § 4.3.2, p.100, juin 2019

Une réflexion sur “Rue du Monastère | 10 + 18 Arbres Remarquables”

Les commentaires sont fermés.